Hotel Bavaria - Site Officiel • Charmant Hotel à Florence à proximité de Duomo (Basilique de Santa Maria del Fiore)

Hotel Bavaria - Site Officiel • Charmant Hotel à Florence à proximité de Duomo (Basilique de Santa Maria del Fiore)
Select language:   Italiano   English   Espanol   Français   Deutsch   Русские   中国语文
Réservations  |  S'inscrire a Email Offers  |  Contactez-nous
Accueil Galerie de Photos Carte et Directions Réservations Histoire du Palais Information
RÉSERVATIONS EN LIGNE

Découvrez nos meilleures offres et
last minute et réservez dès maintenant votre chambre à Florence!
Garantissons les tarifs plus bas de l'internet!
Date d'arrivée:

OFFRES SPÉCIALES

Week end à Florence
Chambre double à partir de € 52,00!

Seulement € 26,00 par personne!



Internet Special
Toujours réserver nos chambres à travers le site officiel et vous aurez toujours la meilleure offre en ligne et le meilleur traitement par rapport aux réservations faites avec d'autres portails de l'Internet!


Avis de clients

Ilse Nikolsky
England


Our room was clean, comfortable and well heated in February with outside temperatures below 0 degree C. The hotel is in a phantastic location in the centre of Florence and all the staff were helpful and friendly and spoke excellent English. Highly recommended!


About Florence


NOUVELLES ET ÉVÉNEMENTS

Nous vous invitons à passer avec nous un séjour agréable dans Florence si vous êtes ici pour se détendre et de travailler.

John Currin “Paintings”
John Currin est un artiste très célèbre, dont le style est difficile à codifier. Son est une peinture extrêmement contradictoire et raffinée, à partir de laquelle transparaît une solide formation sur les grands maîtres du passé, cependant, doit être réalisé par une série de détails; Spécial où l'on voit parfois une critique de la société bourgeoise américaine. Ses personnages semblent flotter dans un aliénante, se souvenant partie de la solitude intérieure des figures de Edward Hopper ou le monde imaginaire et surréaliste d'Henri Matisse.
De 13/06/2016 à 02/10/2016
Situation - Museo Stefano Bardini
Firenze Welcome Hotels - Un hotel per ogni esigenza
L’histoire du bâtiment

L’hôtel Bavaria est situé au deuxième et troisième étage d’un édifice du XVIe siècle dénommé Palazzo Ramirez-Montalvo.

Ce palais datant de la Renaissance tardive, construit autour de 1568, fut attribué à Bartolomeo Ammannati, architecte et sculpteur de la famille des Médicis, tandis que les décorations sur la façade sont considérées come ayant été produites par Giorgio Vasari, sur le projet iconographique de Vincenzo Borghini et ont été exécutées par l’atelier de Vasari avec la collaboration de Bernardino Barbatelli connu sous le nom de "Il Poccetti".

Les dessins ont pour but de célébrer la vie de l'aristocrate espagnol Don Antonio Ramirez de Montalvo et ses exploits en hommage à la famille des Médicis, dont le blason aux six boules caractéristiques est encore bien visible sur la façade.

Descendant d'une ancienne et noble famille originaire d’Arévalo del Rey dans la province d'Avila, et fils de Don Juan Ramirez de Montalvo, juge de la cour des rois espagnols, Don Antonio, probablement né peu de temps après 1500, a été membre de la suite de Eleonora de Toledo (fille de Pedro de Toledo, vice-roi du royaume de Naples au nom de l'empereur Charles V, et épouse de Cosimo I dei Medici, grand-duc de la Toscane, en 1539).

Don Antonio Ramirez de Montalvo fut nommé majordome de la cour (qui à cette époque résidait au Palazzo Pitti), un rôle de grand prestige et d’une importance politique considérable.
Le palais a appartenu à la famille Ramirez Montalvo pendant les trois siècles suivants, jusqu'à la dernière descendante, la marquise Giulia de Montalvo, une fervente partisane des principes démocratiques du Risorgimento italien.

Ses deux fils, Francesco et Ferdinando Matteucci, héritèrent du palais, qui a été ensuite vendu et subdivisé suivant la structure actuelle qui comprend entre autre notre hôtel, la "Casa d'Aste Pandolfini" et quelques maisons d'habitation.

Tout au long de son histoire le Palazzo Ramirez-Montalvo a été loué seulement deux fois: la première au prélat catholique Annibale Bentivoglio en 1645, la deuxième et dernière fois un siècle plus tard au baron Philipp Stosch, un célèbre espion du gouvernement anglais sous la couverture d'un collectionneur d'art.
Il convient également de noter le court séjour, entre 1758 et 1759, de l'archéologue allemand Johan Joachin Winkelmann, appelé à estimer les œuvres d’art présentes dans la collection du baron Stosch.